«Les gens sont au cœur de mon travail»

La doctoresse Bettina von Seefried souhaite travailler de manière flexible, indépendamment du temps et du lieu. C’est pourquoi elle a décidé d’utiliser le système informatique destiné aux cabinets médicaux curaMED.

 

Chez gynhealth, il importe peu que le dossier médical soit complété à 17 heures au cabinet ou à 21 heures sur l’ordinateur portable à la maison. «Pour moi, le travail moderne signifie que j’ai toujours accès aux dossiers de mes patientes, où que je sois, tandis que la protection et la sécurité des données sont garanties à tout moment», déclare la doctoresse Bettina von Seefried. «Le système informatique destiné aux cabinets médicaux curaMED nous permet, à moi et à mon équipe, de faire exactement cela.»

Par des femmes pour les femmes
Bettina von Seefried est gynécologue. Depuis 2015, elle dirige le cabinet gynécologique gynhealth de la ville de Zurich sous la devise «Par des femmes pour les femmes». Elle emploie 28 personnes (parmi elles, seul le comptable est un homme), réparties sur trois sites. «Un bon nombre de mes collaboratrices travaillent à temps partiel. Elles vont chercher leurs enfants à la crèche après le travail à une certaine heure ou les y amènent le matin. Nous avons toutes diverses obligations familiales», déclare Bettina von Seefried. «La flexibilité du travail est essentielle pour nous.»

Plus de temps pour les patientes – et pour soi-même
Elle-même peut être jointe par ses patientes à presque tout moment de la journée par téléphone portable, e-mail ou sur WhatsApp. «La solution cloud signifie que je ne dois pas toujours être sur place et me déplacer d’un endroit à l’autre pour consulter le dossier de chaque patiente.» Elle peut le faire sur un téléphone portable, une tablette ou un laptop, où qu’elle soit. «Cela m’évite de me déplacer d’un cabinet à l’autre. Au final, cela me laisse plus de temps pour mes patientes – et plus de temps pour moi aussi.»

Des avantages financiers grâce à la facturation électronique
Chez gynhealth, ça fait longtemps qu’on ne brasse plus de papier. Rendez-vous, commande d’ordonnances, archivage des images, organisation du cabinet et facturation: tout est numérisé chez gynhealth.

«En particulier, la facturation électronique me donne une sécurité financière», déclare Bettina von Seefried. «A partir de curaMED, je peux facturer électroniquement directement via curaBILL. Cette approche est très appréciable», ajoute Bettina von Seefried. En effet, les factures électroniques sont envoyées directement aux assurances-maladie. Par conséquent, les factures sont toujours payées à temps. A la fin de l’année, elle n’avait pas de pertes importantes dues à des factures impayées.

Un partenaire solide à ses côtés
Lorsque Bettina von Seefried a opté pour curaMED et curaBILL, la protection et la sécurité des données ont joué un rôle important, en plus de la flexibilité. «Je travaille avec des données sensibles. Le secret médical doit être maintenu à tout moment et la loi doit être respectée à chaque instant. «Pour moi, il est important de savoir que j’ai un partenaire solide à mes côtés. C’est pourquoi je fais confiance à 100 % à une entreprise suisse bien établie, de cette taille et de cette expérience.»

Pendant que Swisscom Health s’occupe de ces questions, Bettina von Seefried a plus de temps pour l’essentiel: «L’être humain est au cœur de mon travail – qu’il s’agisse d’une patiente ou d’une collaboratrice. La numérisation permet de poursuivre dans cette voie.»

 

 

curaMED, c’est ça:

  • un logiciel dans le cloud;
  • un logiciel standardisé avec des options de conception flexibles;
  • un agenda clair;
  • stockage dans l’agenda des types de consultation avec l’ensemble des services;
  • gestion des créances à l’épreuve des audits;
  • peut être combiné avec la gestion des créances curaBILL;
  • interface avec le système d’archivage d’images PACSonWEB est constamment en cours d’intégration

Vous voulez en savoir plus sur le système d’information de cabinets médicaux curaMED? Vous trouverez toutes les informations ici.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *